6 avril 1873 : Chemin de fer de grande ceinture autour de Paris.

jeudi 10 décembre 2009
par  Martine
popularité : 47%

Concernant la grande ceinture autour de Paris, le conseil municipal approuve le tracé proposé par la compagnie de chemin de fer et refuse le projet proposé par les ingénieurs du département.

Délibération

N° 48
6 avril 1873

Chemin de fer de grande ceinture autour de Paris.

L’an mil huit cent soixante treize, le six avril, le conseil s’est réuni en séance extraordinaire sous la présidence de Monsieur le Maire en vertu de la lettre de Monsieur le Sous-préfet en date du 26 mars 1873.
Etaient présents : Messieurs Baticle, Roux, Larmé, Chalopin, Dautier, Vallois, Duchesne, Defforge, et A. Varin.

Absents : Messieurs Degrois et Damville.

Monsieur le Maire donne connaissance au conseil de la lettre de Monsieur le Sous-préfet du 26 mars dernier, relative à l’enquête prescrite par Monsieur le Préfet de Seine et Oise sur un projet dressé par les ingénieurs du département pour l’établissement d’un chemin de fer de grande ceinture autour de Paris.

Il donne ensuite lecture de l’affiche de Monsieur le Préfet en date du 21 mars 1873, et pour une plus facile intelligence du tracé proposé, place sous les yeux du conseil la carte annexée à un mémoire adressé par la compagnie du chemin de fer de circonvallation indiquant les différents projets à l’étude dans le département.

Le conseil après avoir examiné ces différentes pièces.

Considérant que le tracé des ingénieurs en ce qui concerne Valenton, sans se rapprocher aucunement du village, ne fait que couper dans toute sa largeur au préjudice de la culture, la grande plaine qui se trouve sur le territoire de la commune.

Considérant au contraire que le tracé du chemin de fer de circonvallation passant beaucoup plus près du village ne présente aucun inconvénient au point de vue de la culture, et relie Valenton à un grand nombre des communes du canton.

Sans se préoccuper de l’intérêt général du département, et même au point de vue seul de l’intérêt de la commune de Valenton déjà signalé dans une pétition revêtue d’un grand nombre de signatures.

Est d’avis :

Qu’il y a lieu d’écarter le tracé des ingénieurs du département actuellement soumis à sa délibération pour s’en tenir à celui de la compagnie du chemin de fer de circonvallation approuvé par le conseil général.

Valenton, les jour mois et an susdits.


Brèves

4 mars 2008 - Brève d’hier : Surveillance des raisins (sept 1846)

Délibération pour la nomination de quatre gardes de nuit pour la conservation des (...)