Hommage à Pierre Sémard le 7 mars 2008

lundi 28 janvier 2008
par  webmaster
popularité : 46%

Le 7 mars , Daniel Toussaint, maire de Valenton et conseiller général, Patrick Douet, maire de Bonneuil, Bernard Ywanne, maire et conseiller général honoraire de Bonneuil, Albert Alibert, président honoraire de l’association AREV et les Anciens combattants en compagnie de Mme Legendre, la petite fille de Pierre Semard, ont rendu un hommage à ce cheminot résistant, secrétaire général de la Fédération CGT des cheminots et secrétaire général du Parti Communiste de 1926 à 1929, fusillé par les nazis à Evreux le 6 mars 1942

Albert Alibert au nom de l’AREV a rendu hommage à Pierre Sémard

Quelques minutes avant d’être fusillé Pierre Sémard, Secrétaire général de La Fédération syndicale unitaire des cheminots, conseiller général communiste, écrivait un court message à ses amis, s’adressant particulièrement aux cheminots et ouvriers des Chemins de fer, il leur disait :

« Je meurs avec la certitude de la libération de la France, dites à mes amis, les cheminots qu’ils ne fassent rien qui ne puisse aider les nazis, les cheminots me comprendront, ils m’entendront, il agiront, j’en suis convaincu. »

Message qui depuis sa prison fut entendu.

L’association de Recherches et d’Etudes à Valenton s’honore des démarches rassembleuses qui ont permis de rappeler ce que les plaques des rues de la ville évoquaient et fasse que ce 7 mars 2008 signale comme un devoir de mémoire ce 7 mars 1942.

Le fait d’avoir collectivement décidé de déplacer cette plaque peur paraître contraire à la logique de l’armées des ombres, mais le geste marque aujourd’hui, la nécessité de se remettre en mémoire le message des combattants de la Résistance. Un jour viendra disait le poète ou ceux qui doutent, ceux qui craignent, ceux qui crient au fou, ceux qui tremblent… ramasseront les fusils multipliés par notre mort et se dresseront à leur tour contre les fils de la terreur et de l’absurde.

Les messages de ces fusillés doivent aujourd’hui nous mobiliser contre l’absurde pour éviter la terreur, et s’il n’est pas question de reprendre le fusil, tout au moins reprenons en main le flambeau de la Résistance qui voulait la PAIX et le BONHEUR pour tous.

Cet hommage à Pierre Sémard nous y aidera.


Portfolio

JPEG - 2.6 Mo

Navigation

Articles de la rubrique

  • Hommage à Pierre Sémard le 7 mars 2008