21 Août 1890 : Nomination du cantonnier Eugène Jannot

mercredi 30 janvier 2008
par  Bruno
popularité : 50%

21 Août 1890


Nomination du cantonnier Eugène Jannot


Nous soussigné Désiré Thirion, Maire de Valenton ;

- Vu la loi du 18 juillet 1837, article 12.
- Vu la démission présentée par monsieur Vignes, remplissant depuis le 13 février 1881, les fonctions de cantonnier du service rural et vicinal.
- Considérant que par suite de cette démission, il est urgent de pourvoir au remplacement dudit démissionnaire ;
- Vu le budget de l’exercice courant et l’avis du conseil municipal consulté dans le choix du successeur à désigner.
- Vu l’avis favorable de monsieur Delaporte, agent voyer cantonal du Canton de Boissy-Saint-Léger,
- Arrêtons :
- Article 1er – Le sieur Jannot Eugène est nommé cantonnier en service rural et du service vicinal de la commune de Valenton en remplacement du sieur Vignes, démissionnaire, cette personne ayant déclaré accepter ladite fonction.
- Article 2 – Le traitement du sieur Jannot sera celui accordé à son prédécesseur, soit 90 Fr. par mois.
- Ses outils et réparation d’outils seront payés par la Commune.
- Il est chargé de l’entretien des rues et des ruelles, du balayage des places publiques et de vider le lavoir deux fois par semaine.
- Article 3 – Le temps passé à la fouille des fosses dont se charge le sieur Jannot, travail faisant l’objet d’une rétribution en dehors de celle ci-dessus fixée, sera conséquemment défalqué de l’horaire de ce cantonnier pour le temps, ou le sieur Jannot, en cas d’inhumation, se trouvera momentanément détourné de son travail habituel.

Fait à Valenton le 21 août 1890

Le Maire

Thirion


Brèves

4 mars 2008 - Brève d’hier : Surveillance des raisins (sept 1846)

Délibération pour la nomination de quatre gardes de nuit pour la conservation des (...)