3 avril 1925 : Arrêté pour interdire les clôtures en fil de fer barbelé

samedi 10 avril 2010
par  Martine
popularité : 44%

Arrêté du 3 avril 1925

Le maire de la commune de Valenton

Considérant que les clôtures artificielles en fil de fer barbelé sont dangereuses le long des voies publiques

Que cette tolérance a été et est constamment la cause d’accidents et de préjudices causés aux passants

Que dernièrement un enfant a été blessé à la figure et une dame a eu sa robe déchirée en voulant se garer d’une voiture passant dans un chemin étroit et garni de ronces artificielles

Que cet état de choses est toléré dans les fermes où il y a lieu de garder de gros animaux mais ne se comprend pas dans l’agglomération de Valenton où on ne rencontre que des villas, maisons d’habitation, jardins maraîchers

Que ce mode de clôture est barbare.

Pour ces motifs arrête ce qui suit :

Art. 1. Il est absolument interdit de placer des clôtures en fil de fer barbelé, ronces artificielles ou autres le long de toute voie publique de Valenton.

Art. 2. Dérogation pourra être accordée sur demande adressée au Maire et après enquête.

Art. 3. Ce présent arrêté sera applicable sitôt après approbation préfectorale et les contrevenants seront rigoureusement poursuivis.

Fait à Valenton, le 3 avril 1925

Vincent Bureau


Brèves

4 mars 2008 - Brève d’hier : Surveillance des raisins (sept 1846)

Délibération pour la nomination de quatre gardes de nuit pour la conservation des (...)