La loi Guizot de 1833

Du nom du ministre de l’Instruction publique de Louis-Philippe, la loi Guizot de 1833 pose les bases d’un enseignement primaire qui fait obligation aux communes d’ouvrir une école et aux départements d’entretenir une école normale. Elle fixe également des contenus durables à l’enseignement primaire.

Farouchement hostile à l’idée républicaine, Guizot était convaincu qu’une instruction élémentaire pouvait contribuer à moraliser la vie publique et faire comprendre à la population les fondements et les bienfaits de la monarchie constitutionnelle.

Pour Guizot et pour les élites politiques de la monarchie de Juillet, il était nécessaire d’organiser une instruction publique en y intégrant l’enseignement religieux, et instaurer la liberté de l’enseignement.

La Loi GUIZOT du 28 Juin 1833, légalisa les écoles privées et précisa la notion d’école publique.


Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 3 août 2008
par  Martine

Texte de la loi Guizot (28 juin 1833)

Extraits du texte de la loi
TITRE PREMIER. —DE L’INSTRUCTION PRIMAIRE ET DE SON OBJET
ART. ler. - De l’instruction primaire et de son objet.
L’instruction primaire et élémentaire comprend nécessairement l’instruction morale et religieuse, la lecture, l’écriture, les éléments de la langue française (...)